Page mise à jour le dimanche 6 juin 2021

Le plus difficile c'est décider d'agir, le reste ne tient qu'à la persévérance

Objectifs et propositions

1. Renforcer les relations partenariales dans l’Université

Notre établissement est l'Université de Franche-Comté, ainsi il est peut-être particulier d'évoquer les relations partenariales alors que nous sommes dans le même établissement. L'idée est donc d'encourager l'ensemble des équipes à découvrir ou redécouvrir toute la richesse qu'est l'Université de Franche-Comté avec des ressources pas ou trop peu sollicitées. Les trois niveaux importants sur lesquels nous devons mieux coopérer sont ceux du "politique" avec l'équipe présidentielle, plutôt du ressort de la direction de l'IUT, le niveau "performance" avec les directeurs de services et celui plus "opérationnel", du quotidien avec les collègues des différents services.

Les différents thèmes proposés dans ce projet 2026, mettent en résonance direct des services de l'Université comme :

  1. Réussite étudiante : OSE
  2. Vie étudiante : BVE
  3. Alternance et Formation Continue : Sefocal
  4. International : DRIF
  5. Informatique de gestion : DSI
  6. ...

Dans notre développement, intégré dans le projet d'établissement, nous devons à la fois nous appuyer sur les ressources universitaires et aussi affirmer nos spécificités liées aux objectifs que l'on nous assigne en qualité d'IUT. La co-construction, la coopération, l'implication, la discussion ou encore les rencontres régulières sont indispensables.

N'oublions pas non plus les relations partenariales avec les autres composantes de l'Université. Citons tout d'abord le deuxième IUT de l'Université, l'IUT de Besançon-Vesoul, dirigé par Anne-Laurence Ferrari d'ailleurs ancienne collègue du département Tech de Co, et avec lequel il est impératif d'échanger et de coconstruire sur de nombreux sujets. Autre composante incontournable pour nous, l'UFR STGI et son directeur Olivier Jouffroy, avec qui nous devons travailler encore plus étroitement sur de nombreux sujets dont bien entendu EcoCampus ou encore le développement de l'offre de formation dans le nord Franche-Comté

2. Intensifier la coopération avec les établissements de formation en pré-bac et post-bac

Notre mission et notre écosystème nous encouragent de travailler avec les autres établissements de formation notamment en Région et en particulier dans le nord Franche-Comté. En pré-bac, il s'agit de permettre et de faciliter la poursuite d'études, dans le supérieur il s'agit de participer à l'offre de formation de manière la plus complémentaire possible. Soyons attentifs à :

  1. Renforcer notre visibilité et notre lisibilité auprès de notre public mais aussi vis-à-vis des conseillers et prescripteurs auprès des familles et des jeunes de la Région. Soigner notre communication externe, interagir régulièrement avec les CIO, les BIJ, les maisons de l'emploi, les lycées (directions, profs principaux, profs de spécialité), etc. 
  2. Coopérer dans des projets de formation et dans la mise en commun de ressources (campus des métiers, partage de plateaux techniques, etc.)
  3. Optimiser et faciliter les passerelles d'entrée et de sortie pour les étudiants. Celles-ci doivent entrer dans une vraie stratégie de relation gagnant-gagnant en particulier avec les acteurs publics ou semi-publics de la formation. Si un déséquilibre existe, il doit être discuté entre directions d'établissement qui doivent trouver un terrain d'entente au risque de maintenir ou d'exacerber des tensions au détriment de tous.

3. Développer les relations avec le monde socio-économique

♦ Développer les relations avec les partenaires extérieurs est la 2ème priorité la plus citée par les personnels de l'IUT dans l'enquête de mai 2021 ♦

Les relations avec le monde socio-économique mais aussi politique au sens des collectivités territoriales et de l'Etat, sont primordiales pour un IUT. Comment se revendiquer comme à la fois universitaire et professionnalisant si nous ne sommes pas connectés et même imbriqués dans notre environnement ?

Dans le cadre du B.UT. nous devrons être vigilants sur la question de SAÉ (Situations d'Apprentissage et d'Evaluation) pour ne pas faire de T.P. (Travaux Pratiques) comme nous pouvons le mettre en œuvre dans le cadre des enseignements prévus (Ressources) mais bien en lien direct avec notre environnement professionnel. En tout cas pour la plupart d'entre elles. Soyons également ambitieux pour accueillir beaucoup plus d'intervenants vacataires et menons un certain nombre d'actions d'envergure en partenariat avec des acteurs professionnels du nord Franche-Comté.

Quelques propositions concrètes :

  1. Veiller à ce que l'IUT soit présent dans les principaux réseaux professionnels du nord Franche-Comté soit en participant de manière régulière aux rencontres soit en proposant des échanges ponctuels mais réguliers. Le directeur participer à un certain nombre de rencontres stratégiques, ou se faire représenter. Les collègues qui le désirent doivent pouvoir représenter leur formation mais aussi de manière plus large l'IUT et l'université lors de toutes les occasions "utiles".
  2. Confirmer et renforcer le service relations partenariales de l'IUT, en lien avec les départements et le service communication. De nombreuses actions peuvent être menées. Nous prioriserons et mobiliserons des moyens spécifiques
  3. Conventionner avec nos partenaires professionnels notamment avec les Grandes Entreprises mais aussi avec les ETI/PME/PMI. Nous passerons par une première étape de recensement des actions déjà menées (accueil stagiaires, alternants, proposition de projets tuteurés, etc.) pour ensuite mettre sur la table toutes les actions qui peuvent nourrir un partenariat sur plusieurs années
  4. Nous encouragerons le parrainage de promotion pour chaque parcours de B.U.T., c'est une très bonne façon de tisser des liens, de bénéficier d'attention et d'imaginer des opérations sur deux ans (visite d'entreprise, conférences, conseils, etc.). Les premières promotions du B.U.T. pourraient être parrainées à partir de 2022 et nous suggérons de le faire avec d'anciens étudiants diplômés du DUT pour symboliquement avoir une double transmission.
  5. Inciter des entreprises, collectivités territoriales, associations et administrations à coconstruire des études de cas sur des problématiques réelles et actuelles qui peuvent mobiliser des départements notamment dans le cadre des SAÉ et de l'adaptation locale
  6. Fournir plus d'efforts pour maintenir ou réactiver le lien avec les anciens étudiants. L'exercice est difficile, on le sait, mais pas impossible. A nous de trouver les bons outils et la manière de faire pour permettre ce développement. Des départements, dont MMI (Métiers du Multimédia et de l'Internet), ont déjà un temps d'avance sur la réflexion et le chemin à parcourir pour y arriver, le service communication est aussi actif pour structurer et accompagnant les équipes sur ce sujet avec LinkedIn.
  7. Rendre visible toutes le formes de partenariat à la fois quand nous sommes sur le terrain, hors IUT, avec une identification de présence (Oriflamme, tee-shirt siglés, etc.) et sur notre site web et nos réseaux sociaux en incitant étudiants et personnels à relayer ces contenus.

Relations partenariales, La parole est à vous

Vous souhaitez nous faire part de votre avis ? Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à compléter ce formulaire. Nous lirons votre message avec attention.
David & Valérie