Page mise à jour le lundi 31 mai 2021

Après 54 ans de DUT, vive le BUT !

GEII-Défi NXT-(IUT)

Objectifs et propositions

1. Impliquer tous les personnels de l’IUT

Il nous faut organiser activement la mise en œuvre à l'échelle de l'IUT en anticipant, en expliquant et en échangeant.

Pour cela :
S'appuyer sur le conseil de direction et la commission Formation. Impliquer les spécialistes au profit du collectif comme nos collègues investies dans un projet RITM BFC : Maryse Bournel-Bosson, Christine Bolou-Chiaravalli et Annie Lasne) et s'appuyer sur notre référente APC (Approche Par Compétences), Karine Deschinkel.

Mettre en place un calendrier de mise en œuvre et de suivi 

 
Nommer un chargé de mission B.U.T. transversal pour informer, conseiller, remonter les "bonnes pratiques". Mais le travail le plus important se fait dans les départements. Nous pouvons compter à la fois sur de nombreux enseignants et enseignants chercheurs qui se sont impliqués au niveau national pour cette réforme, et nous comptons sur l'expérience et l'engagement de tous.

2. Faciliter la dynamique d’installation du B.U.T. dans chaque département

A la rentrée 2021, les étudiants composant la première promotion du BUT doivent connaître le cadre de cette "nouvelle" formation avec MCC (Modalités de Contrôle des Connaissances) mises à jour, présentation des Saé, un mot sur les parcours, etc.

Pour la rentrée 2022, une véritable stratégie de communication externe doit être définie et anticipée (voir thème communication externe).

La nouvelle organisation des équipes pédagogiques doit être construite dans les départements. Cette nouvelle organisation doit s'appuyer sur les recommandations attendues de l'ADIUT/Ministère, du référentiel de l’université qui doit être actualisé et de la dotation horaire pour l'IUT. 

3. Inciter à la coopération inter-départements

Engager des SAE et adaptations locales communes pour les 10 BUT de l'IUT donnant une singularité et encourageant la cohésion des équipes. 

 

Deux pistes ont été évoquées, le développement durable avec 75% de réponses favorables obtenues lors de la consultation des personnels et la mobilité avec 50% de voix. D'autres pourraient émerger. L'hydrogène serait un accent donné dans le cadre du développement durable.

 

La cohésion inter-département peut aussi se renforcer par l'engagement commun dans le cadre d'événements existants dans le nord Franche-Comté ou encore la participation active de structures locales régionales pour proposer une étude de cas globale qui peut concerner plusieurs BUT voire tous.

 

Une bonne compréhension des parcours doit être faite en interne pour démontrer la complémentarité afin d'éviter une concurrence inutile et la cannibalisation des parcours. Complémentarité qui devra être suffisamment claire dans la communication externe.

4. Anticiper la mise en œuvre BUT2 et BUT3 avec les parcours

La confusion est possible entre certains B.U.T. et leurs parcours. A terme, qui prend le dessus ? Le parcours ou le B.U.T. ? On constate déjà une attractivité de certains intitulés de parcours au détriment d'autres.

 

Vis-à-vis des lycéens et des familles, il s'agit de communiquer sur les B.U.T. avec une première année pivot (sauf pour Carrières Sociales) et des parcours BUT2 et BUT3 pré-identifiés.

 

Quelle sera l'attractivité du B.U.T. dans un environnement de plus en plus concurrentiel à BAC+3 ? Il faut revendiquer le savoir-faire des IUT jusqu'à BAC+3, leurs moyens et leur caractère à la fois universitaire et technologique.
Il faut poursuivre l'investissement sur le caractère professionnalisant pour se garantir une crédibilité pour l'insertion et la poursuite d'études.

5. Appréhender collectivement l’année d’amorçage et de transition

Concernant le ePortfolio, l'IUT de Belfort-Montbéliard s'inscrira dans une stratégie nécessairement commune à l'échelle de la région universitaire (ARIUT, UFC ou UBFC) voire nationale avec plusieurs scénarios possibles. Le scénario le plus probable sera celui de l'échelle UFC avec un pilotage par le Sup-FC et les composantes concernées, avec l'utilisation des outils Karuta et Mahara. 

Pour cette première année de démarrage, une solution transitoire sera proposée, soit dans une démarche identique aux 10 départements soit de manière libre (Moodle, site web e-porfolio du type Wix pour des applications en ligne dédiées, dossier partagé, etc.)

Les IUT se voient imposer un quota très important de lycéens de la filière du bac technologique. Cette stratégie entraînera un écart plus significatif entre les bacs généraux. Cela doit interroger notre façon d'accompagner les étudiants et en particulier les plus fragiles, mais aussi de permettre aux meilleurs de pouvoir s'épanouir

Un système de veille et d'alerte doit prendre toute sa place notamment au 1er semestre. Les équipes doivent s'appuyer sur des actions du type évaluations diagnostiques, des évaluations intermédiaires avec retour rapide des notes, des possibilités d'entretiens individuels, etc.

Des actions par département doivent être menées pour faciliter le soutien des étudiants sur leurs apprentissages et leur adaptabilité au mode universitaire. Une facilité d'accès aux aides de santé psychologique doit être proposé (SUMMPS).

Les bacheliers technologiques doivent voir en l'IUT et ses B.U.T. une voie de réussite adaptée à leur projet d'insertion professionnelle ou de poursuite.

Des échanges nourris et constructifs avec le Rectorat sont nécessaires afin de trouver le juste équilibre entre accueil et réussite des lycéens issus des bacs technologiques.

Informations sur le sujet

Données clés sur le B.U.T.

Les parcours choisis par les départements de l'IUT Belfort-Montbéliard

Présentation du B.U.T. par l'ADIUT

Une initiative de l'IUT2 Grenoble avec des vidéos BUT, APC, etc.

Enquête personnels de l'IUT Avril 2021 : verbatim

Liens

BUT, La parole est à vous

Vous souhaitez nous faire part de votre avis ? Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à compléter ce formulaire. Nous lirons votre message avec attention.
David & Valérie