Page mise à jour le jeudi 27 mai 2021

« Si vous attendez pour agir, tout ce que vous gagnerez, avec le temps, c’est de l’âge. » Brian TRACY

2020 10 Agorize Open Innovation ADIO GACO (6)

Objectifs et propositions

1. Veiller à ce que chaque étudiant soit sensibilisé, informé et même formé à l’entrepreneuriat

L'entrepreneuriat et la création d'entreprise sont des sujets qui doivent être proposés par l'IUT pour tous les étudiants. Il s'agit d'un sujet sociétal puisqu'il recouvre de nombreuses dimensions notamment économiques et sociales. Plus de la moitié des jeunes de 18 à 30 se disent attirés par la création d'entreprise, et ce sont 850 000 entreprises qui se sont créées en 2020. Nécessairement, l'IUT doit être actif sur ce sujet.

Dans certains B.U.T. cela peut déjà être prévu sous forme de ressources ou de SAÉ, mais pour la plupart ce n'est pas le cas. Ainsi, nous proposons de :

  1. Mettre à disposition le minimum vital en matière de ressources nécessaires si l'idée de création d'entreprise se révèle. Depuis le site internet ou intranet, les étapes principales et les liens vers organismes spécialisés sur le sujet. N'oublions pas non plus de parler de la reprise d'entreprise comme problématique importante et comme opportunité pour devenir chef d'entreprise.
  2. Faciliter la communication auprès de nos étudiants sur toutes les actions des partenaires locaux, régionaux et nationaux en matière de création d'entreprise (Information, Formation et Accompagnement)
  3. Faire connaître le statut d'étudiant entrepreneur et l'accompagnement universitaire qui y est associé. En l'occurrence, c'est Pépite-BFC qui est missionné dans le cadre de l'UBFC
  4. Conseiller à chaque département une intégration pédagogique de l'entrepreneuriat :
    • la création d'au moins un projet transversal orienté création d'entreprise dans un des secteurs visé par la formation
    • ou l'enrichissement d'une SAÉ en mode entrepreneuriat et création d'entreprise. Par exemple, quand un challenge est organisé pour que des étudiants répondent à un "appel d'offre" ou une commande d'une entreprise, d'une association, d'une collectivité, etc. leur demander de travailler sur une proposition d'entreprise avec a minima le choix d'un statut juridique, la ventilation des postes/responsabilités, un nom d'entreprise, etc. Nous proposerons la production d'une ressource disponible sur Moodle pour faciliter cette démarche

Engageons-nous aussi pour valoriser autant que possible les jeunes entrepreneurs qui démarrent leur activité pendant leur cursus à l'IUT, mais aussi nos anciens étudiants plus ou moins fraîchement diplômés en faisant connaître leur activité et en les faisant référencés comme fournisseurs à l'Université et donc à l'IUT.

2. Encourager des étudiants à participer aux challenges entrepreneuriaux et intrapreneuriaux

Quoi de mieux que de participer à un concours pour vivre l'expérience entrepreneuriale, même en mode simulation. Nous encouragerons les étudiants à participer à tout concours qui peut aller dans ce sens. Certains sont d'ailleurs proposés dans le cadre des réseaux des IUT et en particulier dans les réseaux des ACD (Assemblées de Chefs de Département).

 

Au niveau régional, la participation aux Entrep' doit être un objectif prioritaire. La composition d'équipes pluridisciplinaires est attendue, des étudiants du tertiaire peuvent s'associer avec des étudiants du secondaire par exemple. Ces équipes mixtes peuvent aussi être composées avec des étudiants de l'UFR STGI ou de l'UTBM.

Encourageons aussi les participations aux challenge orientés "Open Innovation". Nous sommes plutôt en mode intrapreneuriat, avec la démarche de créativité, de logique "client", etc. Ces challenges, comme ceux proposés par Agorize permettent d'accéder à des challenges nationaux et internationaux avec des commanditaires de renommée mondiale.

3. Créer une junior entreprise IUT d’ici 2023

Une Junior-Entreprise est une association étudiante loi 1901 proposant aux entreprises, associations ou collectivités territoriales des services (conseil, audit, études…) mettant en œuvre le savoir-faire de l’école ou de l’université. Il en existe environ 200 en France (55% écoles d'ingénieurs, 20% universités et 18% écoles de commerce).

 

Ce qui peut motiver un étudiant pour adhérer à une junior entreprise ?

  1. Vivre une expérience professionnalisante et valorisante sur un CV
  2. Etre au plus près des professionnels avec une démarche qui s'oriente vers l'obligation de résultat quand en formation nous sommes plus dans une logique d'obligation de moyen
  3. Aller plus loin que ce que l'on peut voir en formation, appliquer ce qui aurait pu être vu parfois rapidement
  4. Tester son professionnalisme, son goût pour l'entrepreneuriat avant éventuellement de se lancer dans le processus de création d'entreprise
  5. Obtenir des revenus complémentaires
  6. ...

 

Comment voit-on la mise en place d'une Junior Entreprise IUT ?

  1. Faire connaître le principe de JE auprès des départements
  2. Identifier le potentiel d'actions de consulting qui pourrait être proposées sur la base des idées remontées des départements : audit énergétique ? études de marché ? audit de site web ? prospection pays étranger ? étude d'accessibilité des bâtiments ? audit sécurité informatique ? etc.
  3. Recenser des besoins exprimés par nos partenaires (entreprises, associations, collectivités territoriales, administrations)
  4. Définir le business plan avec l'organisation, la localisation, les process financiers et administratifs, etc. de la JE avec des étudiants volontaires.

 

Le démarrage pourrait être envisagé d'ici 2023. Les étudiants concernés seraient plutôt les étudiants en BUT2 et surtout BUT3.

Entrepreneuriat, La parole est à vous

Vous souhaitez nous faire part de votre avis ? Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à compléter ce formulaire. Nous lirons votre message avec attention.
David & Valérie