Page mise à jour le dimanche 16 mai 2021

Si j'enseigne, c'est pour apprendre

JPO-GTE-Radio Campus-GTE-()
@Instagram IUT de Belfort-Montbéliard

Objectifs et propositions

1. Enrichir et faire évoluer notre pédagogie

♦ L'innovation pédagogique est dans le top 3 des priorités pour l'IUT citées par les 108 répondants au questionnaire personnels de l'IUT  ♦

La pédagogie est un sujet primordial pour tout enseignant, enseignant chercheur ou intervenant vacataire qui veut transmettre des connaissances et des compétences. L'enjeux est de faire au mieux avec un public parfois très hétérogène. Chacun conçoit ses séquences pédagogiques sur la base de formations qu'il a pu avoir du fait de son cursus, de modèles vécus, de modèles adaptés et d'expérimentations qui nourrissent l'expérience du pédagogue.

Si la liberté pédagogique est de mise, car source d'adaptation nécessaire, elle doit être mise en œuvre dans un cadre institutionnel. Celui-ci est lié aux spécificités d'enseignement portées par les IUT et qui se concrétisent notamment par les Programme Nationaux des B.U.T. à partir de maintenant. Le cadrage commun de chaque B.U.T. est le même, avec des modalités qui induisent une manière de former prenant maintenant le postulat important de l'APC (Approche Par Compétences) et la mise en SAÉ (Situations d'apprentissage et d’Évaluation). Ce changement, ou plutôt cette généralisation, doit nous permettre de requestionner notre manière d'enseigner.

De multiples actions peuvent être envisagées dans le cadre de la pédagogie : 

  1. Faciliter les enseignants à s'informer, se former et à partager leurs expériences. La commission formation de l'IUT doit se saisir de cette démarche pour faire des propositions. De nombreuses ressources existent et peuvent être mises à disposition, en premier lieu celles du Sup FC de l'Université
  2. Un recueil de mises en œuvre pédagogique peut être mis en place avec des fiches de synthèse disponibles sur l'intranet de l'IUT. On y retrouvera à chaque fois les objectifs, le déroulé, les outils utilisés et les coordonnées du ou des collègues qui ont pensé et mis en œuvre l'action. On pense ici essentiellement aux SAÉ. Il serait d'ailleurs possible de créer des pôles de compétences pour les enseignants avec la possibilité de créer des ressources en commun (pôle Sphinx, pôle bureautique, etc.)
  3. Une approche plus individualisée doit être mise en place avec les jeunes enseignants chercheurs dont les ATER qui n'auraient pas été formés à la pédagogie dans leur parcours de formation initiale.
  4. Ensemble Veillons à une mise en place des SAÉ dans "l'esprit" de la réforme. Trouvons le meilleur équilibre, ou compromis possible, entre l'idéal et le réalisable au quotidien et dans la durée
  5. Poursuivons notre investissement dans l'alternance comme modalité de formation au bénéfice de la professionnalisation mais veillons à maintenir l'alternative entre formation classique et formation alternée. La pédagogie par l'alternance doit aussi interroger l'équipe pédagogique sur les  modalités d'acquisition des compétences dans le cadre du diplôme du B.U.T.
  6. Le développement de formations hybrides intégrant du distanciel doit être envisagé. Si notre savoir-faire passe par le présentiel il ne faut pas complètement rejeter le distanciel. Il faudra étudier ce qu'il peut apporter comme avantage complémentaire à notre façon de former les étudiants aujourd'hui et demain
  7. Envisageons encore plus de nous connecter à notre environnement professionnel. De nombreuses actions peuvent être envisagées comme l'organisation de visites, la participation à des salons professionnels, la réalisation d'études de terrain, etc.
  8. Soyons aussi plus engagés dans le mode "chantier-école" avec l'implication des services communs de l'IUT et avec des commandes qui peuvent être formulées. Deux exemples parmi d'autres : la Web TV de l'IUT et le futur site Internet de l'IUT.

2. Mobiliser le numérique au service de sa pédagogie

Le numérique est venu enrichir notre manière d'enseigner. Les enseignants comme les étudiants ont bien compris l'intérêt de mobiliser ces nouveaux outils. Il nous faut ainsi :

  1. Inciter à la découverte des nouveaux outils numériques en présentant les applications mises à la disposition des enseignants. On peut s'appuyer sur la base des outils référencés (Sup FC, par l'ENT) et des actions de présentation (parenthèses numériques, etc.). Privilégions autant que possible le "gratuit", les ressources mises à disposition par l'Université ou l'IUT (Moodle, Outils Renater, etc.) les applications qui font l'objet de licences payées par l'Université ou l'IUT. Le portefeuille compétences ou encore le ePortfolio doivent faire l'objet de propositions.
  2. Former aux nouveaux outils parfois sur des schémas courts, en présentiel, à distance et en format hybride pour répondre aux problématiques de déplacement, de disponibilité et d'efficacité pédagogique.

3. Optimiser les équipements pédagogiques au profit des enseignants et des étudiants

L'IUT doit permettre aux enseignants de mobiliser  le numérique dans les meilleures conditions possibles. Parmi les actions nécessaires :

  1. Veiller à donner accès à un équipement professionnel performant, fixe ou portable aux enseignants.
  2. Faciliter et inciter à l'innovation pédagogique par des équipements adaptés. L'utilisation des TBI ou TNI par exemple sont assez largement déployés dans le primaire et le secondaire, très peu à l'IUT. Ces outils ne sont pas intéressants pédagogiquement ou n'ont-ils pas été présentés et testés par les enseignants ? Veillons à ne pas être dépassés technologiquement par rapport à ce que nos étudiants auraient connus dans leur parcours. Sans avoir une fuite en avant dans le techno-pédagogisme nous nous devons d'être au moins "à la page" si ce n'est novateurs.
  3. Disposer des applications adaptées, sur la base minimale d'un référencement (intranet) de ce qui est disponible pour sa préparation de cours et son enseignement synchrone et asynchrone
  4. Faciliter l'accès à des ressources en contenus pédagogiques : PN (Programme National) des B.U.T., travaux issus des ACD (Assemblées de Chefs de Département), d'IUT en ligne, de la Bibliothèque Universitaire, etc.
  5. Anticiper les besoins et susciter l'innovation pour répondre aux appels à projet récurrents autour du numérique. Cela permet de réaliser des projets parfois ambitieux grâce au soutien financier institutionnel (UBFC, Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté, etc.)
  6. Envisager de disposer de salles de production numérique. Par exemple la production vidéo devient incontournable notamment dans le cadre de la formation à distance, hybride ou pour proposer du contenu supplémentaire type tutoriel. L'objectif sera d'avoir au moins une salle sur Montbéliard et une sur Belfort au profit de tous les départements. Un enseignant doit pouvoir réaliser le plus facilement possible une captation vidéo, de manière très légère avec un son smartphone par exemple et jusqu'à une production plus évoluée de manière assistée ou autonome.
  7. Les équipements des salles de cours doivent évoluer avec les pratiques. L'enseignant doit pouvoir être opérationnel très rapidement, qu'il soit un habitué des lieux ou qu'il soit vacataire très ponctuel. Il faut ainsi engager un travail concerté entre les services techniques et l'équipe pédagogique. Nous devons bénéficier des retours d'expérience des départements, des autres composantes de l'Université et de ce que l'on peut voir par ailleurs. Un minimum d'uniformité doit être de mise mais la liberté de pouvoir tester des lieux pédagogiques est nécessaire.

L'IUT doit veiller au confort numérique des étudiants. N'oublions pas de :

  1. Etre attentif pour proposer des équipements en salles informatiques qui correspondent aux attentes. Questionnons régulièrement les enseignants et les étudiants.
  2. Mettre à disposition des connexions Wifi de qualité en évitant les zones blanches et en permettant au juste nombre d'étudiants de se connecter simultanément. 
  3. Envisager d'avoir des lieux sans Wifi ? qui privilégieraient la connexion filaire haut débit, sécurisée et sans ondes. Une réflexion sur le sujet doit être menée, et une expérimentation pourrait avoir lieu.
  4. Proposer des espaces pour le travail en autonomie avec l'équipement adapté (projection sur écran, etc.) et mettre en avant les tiers lieux disponibles (Salles de co-working dans les BU avec réservation, etc.)

Informations sur le sujet

Infos IUT Belfort-Montbéliard

Enquête personnels de l'IUT avril 2021

Enquête étudiants de l'IUT mai 2021

Liens

Pédagogie & Numérique, La parole est à vous

Vous souhaitez nous faire part de votre avis ? Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à compléter ce formulaire. Nous lirons votre message avec attention.
David & Valérie