Page mise à jour le vendredi 21 mai 2021

Quand le bâtiment va, tout va !

Chantier Ecole

Objectifs et propositions

1. Définir et formaliser une stratégie par site et par bâtiment

La stratégie bâtimentaire est importante pour envisager à terme d'avoir des lieux de travail, de recherche et de formation pleinement adaptés à nos besoins. Le projet EcoCampus nord Franche-Comté structurera l'ensemble.

Les actions communes à tous les bâtiments :

  1. Actualiser le document unique
  2. Respecter les normes réglementaires (accessibilité, etc.)
  3. Adapter au mieux les salles partagées notamment pour les examens

Par site, les priorités identifiées  :

  1. EcoCampus Belfort Maréchal-Juin : parking, bâtiments "oubliés" par le projet EcoCampus (D et E)
  2. EcoCampus Belfort Faubourg des Ancêtres : financement qui semble trop faible
  3. EcoCampus Belfort Néel : financement sous-estimé pour l’adaptation aux prochains besoins avec l'installation du département Tech de Co
  4. EcoCampus Montbéliard : Suivi des investissements sur l'étanchéité, optimisation de la domotique, etc.

2. Maîtriser les coûts de fonctionnement

Les coûts de fonctionnement sont très importants pour l'IUT. Financer toujours plus de fluides (chauffage, eau, électricité), c'est autant de moyens en moins consacrés directement à la formation. Nous devons donc :

  1. Faire le maximum pour faciliter la réalisation des travaux par l'anticipation, et le suivi régulier de l'avancement, etc.
  2. Avoir une approche analytique et continue par bâtiment des consommations pour réagir au plus vite si toutefois une anomalie est détectée. Cette approche analytique nous permet aussi de pouvoir mesurer toute action qui a pour objectif de diminuer une consommation de "fluides"

3. Viser un aménagement optimal des salles de cours et d’espaces de convivialité

Les conditions de formation doivent être une préoccupation récurrente en :

  1. Historisant les réhabilitations
  2. Augmentant le nombre d'espaces de convivialité intérieurs et extérieurs. Soyons imaginatifs, impliquons les usagers enseignants, étudiants et personnels techniques et administratifs. Pour les extérieurs pourquoi ne pas s'associer avec le lycée de Valdoie pour faire des propositions d'aménagement ?

4. Bien considérer le soutien technique et d’entretien

Comme pour les services communs administratifs, les personnels techniques et d'entretien sont des femmes et des hommes souvent "dans l'ombre". Mais sans les activités supports, le back-office, nous ne pourrions assurer des missions de formation de qualité, le front-office. Ainsi, des actions doivent être poursuivies, d'autres initiées :

  1. Veillons à sensibiliser les personnels et les étudiants sur notre organisation et notre mode de fonctionnement. Les enseignants qui expriment des demandes d'intervention doivent comprendre les processus qui permettent d'obtenir une action technique optimale. Evitons les demandes mal formulées ou l'expression de besoins précipités. Nous devons expliquer le mode de fonctionnement avec la mise à disposition de procédures, d'informations communiquées au bon moment et à la bonne personne.
  2. Invitons le responsable technique et le responsable du CRI (Centre de Ressources Informatiques), ou un représentant, au moins une fois par an au conseil de département de chaque département. Faisons de même aussi avec les personnels d'entretien, par exemple lors du tout premier conseil.
  3. Sollicitons et impliquons les services au plus tôt dans les réflexions et projets qui peuvent concerner les bâtiments et les équipements.
  4. Encourageons tous les personnels à utiliser le système de tickets "SOS" pour toute demande de travaux, d'intervention et pour alerter de toute situation possiblement dangereuse. Il en va de la responsabilité de chacun pour que notre environnement de travail soit entretenu correctement et pour permettre au service technique de s'organiser au mieux.

5. Impliquer les services techniques dans le mode « chantier-école »

L'IUT est un terrain pédagogique qu'il faut exploiter au mieux. Ainsi, encourageons les services et les personnels techniques à mandater les étudiants pour réaliser des études et des actions terrain. De nombreuses SAÉ au service de nos campus peuvent s'envisager dans les B.U.T. La consommation énergétique des bâtiments ? L'aménagement des espaces ? etc. de nombreux sujets concrets peuvent être identifiés.

6. Investir dans des équipements innovants

Les départements secondaires ont des installations qui peuvent coûter chers et même très chers. De gros investissements sont souvent réalisés à la création du département. Dans ce cas, ils vieillissent et doivent être remplacés dans le cadre d'une politique maîtrisée des achats.

  1. Il faut avoir les réflexes de la mutualisation dès que c'est possible.
  2. Accueillir d'autres formations sur un équipement doit aussi être un objectif. Cette "mise à disposition" doit s'entendre pour les départements de l'IUT, mais aussi possiblement pour l'UFR STGI et même envisager un accueil de lycéens et d'étudiants d'autres établissements. Même si cela est compliqué en matière de logistique, il faut y travailler.
  3. L'inventaire des matériels doit être suivi permettant ainsi d'anticiper le renouvellement et de porter à la connaissance des parties intéressées le matériel mobilisable.

Informations sur le sujet

Enquête personnels de l'IUT avril 2021

Enquête personnels de l'IUT Avril 2021 : verbatim

Enquête étudiants de l'IUT mai 2021

Patrimoine, La parole est à vous

Vous souhaitez nous faire part de votre avis ? Vous avez d’autres idées ? N’hésitez pas à compléter ce formulaire. Nous lirons votre message avec attention.
David & Valérie